top of page

Comment faire la différence entre une conférence et une formation ?


L’automne dernier, j’ai rencontré une collègue gestionnaire qui avait assisté la semaine précédente à un congrès de deux jours en gestion de la santé. Elle m’a raconté combien elle avait apprécié les présentations et qu’elle espérait bien pouvoir mettre en pratique les notions apprises. Je lui demande donc ce qu’il l’avait autant impressionnée ? Son de cricket…


Elle était incapable de me citer les points importants qu’elle avait retenu. Et même en relisant ses notes c’était encore confus.

-Crois-tu pouvoir appliquer ces nouvelles connaissances si tu ne peux pas t’en rappeler ?

-Heu non !



En y réfléchissant bien, elle avait l’impression d’avoir été submergé par beaucoup d’informations et qu’elle ne savait plus trop ce qui était vraiment important.

N’avez-vous jamais eu ce feeling ? Que votre enthousiasme s’éteint avec la fin d’un congrès…que vous retournez sur votre lieu de travail sans jamais consulter les notes que vous avez prises dans le fameux cahier de l’apprenant ?

Vous avez sûrement vécu quelque chose de semblable non ?


Et c’est ici que commence la différence entre une conférence qui dure en général de 15 à 60 minutes (souvent dans le cadre de congrès) et une formation qui s’étend de 60 minutes à plusieurs jours et même semaines.


Je dois présenter deux conférences en janvier et février 2023, et plusieurs formations au printemps. Je veux m’assurer que le rendement sur le temps investi soit positif. Avant de me lancer dans un monologue à sens unique, je me suis demandée : Quelle est la différence entre une conférence et une formation. Ça semble se ressembler non ? Pourtant non.

Qu’est-ce qu’une conférence ?

Moment de partage d’informations avec en général un grand nombre de personnes intéressées ou simplement curieux d’en savoir plus sur un sujet. L’auditoire est considéré comme des participants. La durée est plutôt limitée.

Qu’est-ce qu’une formation ?

Présentation d’informations pour favoriser le développement de connaissances et d’habiletés dans le but d’initier un changement. Ce changement peut-être au niveau d’une habileté technique (hard skills) ou une habileté comportementale (soft skills). L’auditoire est considéré comme des apprenants.


Peut-on vraiment apprendre quelque chose en 45 minutes ?

Grande question… Tout dépend de ce que l’on doit apprendre et quel niveau d’apprentissage on veut obtenir. Trop souvent nos attentes sont totalement irréalistes.

On peut difficilement être en super forme après une séance d’une heure au gym ou maîtriser une pièce de bach après un cours de piano.

Voici un tableau qui vous présente les particularités à considérer dans le développement d’une conférence ou d’une formation.

Je sais que vous ne serez pas d’accord avec tout, c’est une opinion personnelle, basée sur plusieurs lectures et expériences personnelles.

Particularités

Conférence

Formation

But (résultat qu’on souhaite à long terme)

Susciter la curiosité et l’intérêt des participants et stimuler l’envie d’en savoir plus. L’auditoire est en mode découverte


Répondre à un problème, un besoin ou un désir en y apportant une solution observable, mesurable et durable (un impact positif), et qui justifie l’investissement dans la formation.


Objectifs (actions mesurables à court et moyen terme)

Informer et faire découvrir aux participants, les particularités d’un sujet, selon différentes modalités interactives ou non.

L’auditoire est en mode apprentissage

Grâce à différentes stratégies pédagogiques, accompagner et guider les apprenants à acquérir les habiletés et connaissances nécessaires, de façon progressive, pour atteindre le niveau de performance observable et mesurable. Une formation = apprentissage vers un changement de comportement.


Durée (en général)

Moins d'une heure

Plus d’une heure, voir plusieurs jours, plusieurs semaines

Pour ceux qui ont besoin de développer, maintenir, ou adapter une compétence.


Pour qui

Ouvert à tous. L’auditoire est qualifié de participant

L’auditoire est qualifié d’apprenants


Pourquoi

Informer, piquer la curiosité, susciter l’intérêt, donner le goût d’en savoir plus. Provoquer des échanges post-conférence.

Acquérir un niveau de compétence et d’habileté prédéterminé.


Niveau d'apprentissage

Exposition à des informations. Application variable

Différents niveaux sont possibles, par rapport aux habiletés et les compétences souhaitées. (Voir tableau de Julie Dirksen ci-bas)

Position de l'auditoire

Explorateurs

Apprenants



Est-ce qu’on peut apprendre en moins d’une heure? Tout dépend de ce que l’on entend par apprendre et le niveau d’apprentissage souhaité.

Apprendre de façon superficielle ou apprendre profondément ? Qu’est-ce qui fait la différence ? C’est ce qu’on fera avec les informations transmises.


Un point important, pour apprendre et agir on doit mémoriser des informations et les transformer en connaissances pour ensuite les récupérer et les utiliser.

Bref, si à la suite d’une conférence de moins d’une heure, on discute avec le conférencier, on échange sur le sujet avec des collègues, on se rappelle les informations transmises quelques jours plus tard (en écrivant sur le sujet) et on les utilise dans une action donnée, il y a plus de chances qu’on apprenne et retienne quelque chose. Si on ne réenclenche pas cette récupération en mémoire, le cerveau éliminera ces informations assez rapidement. On aura découvert un sujet sans impact futur.


Dans le cadre d’une formation, on doit non seulement apprendre quelque chose mais on doit aussi être capable de se souvenir et se servir de ces nouvelles connaissances pour faire quelque chose.

Par exemple, pensez à apprendre et maîtriser les mouvements d’une chorégraphie. On doit apprendre et mémoriser chaque mouvement, en suivant le prof, en répétant souvent et de façon espacée (on n’apprend pas tout en même temps !) pour finalement automatiser les mouvements de la chorégraphie. On fait les mouvements sans trop en être conscient.


Voici les différents niveaux de compétence et d’habileté possible tel que présenté par Julie Dirksen dans la deuxième édition de son livre : « Design for how people learn ». (avec la permission de Mme Dirksen).




Mes conférences, sont souvent un électrochoc pour les participants puisqu’il s’agit d’une approche qui est très différente de ce qui existe actuellement. Cette approche est bâtie à partir de résultats probants issue des neurosciences des sciences cognitives et des sciences du comportement. Le but est de surprendre, d’ébranler certaines croyances, de susciter la curiosité, et donner le goût aux participants d’en apprendre davantage.


Mes formations permettent d’apprendre à préparer, concevoir et communiquer sur un sujet précis et d’être en mesure d’appliquer ces informations dans le contexte des apprenants.


Depuis mon coup de foudre professionnel avec…le livre présentation ZEN, j’ai découvert plusieurs facettes aux présentations que ce soit via une conférence ou une formation. Voici les similitudes et les différences.


Bases similaires et différences entre conférence et formation pour le présentateur


Bases similaires d’une conférence et d’une formation

1) Connaître comment le cerveau traite les informations ?

2) Comment capter et maintenir l’attention ?

3) Comment présenter de façon claire et succincte ?

4) Comment gérer la surcharge cognitive ?

5) Engager les émotions

6) Encourager les interactions réflexives

7) Présenter des faits et data

8) Favoriser la mémorisation

9) Partager des actions précises à entreprendre pour aller plus loin


Différences à considérer (à ajouter en plus des similariés) lors d’une formation

1) Comment désapprendre ?

2) Comment consolider les connaissances ?

3) Comment appliquer ces connaissances concrètement ?

4) Comment donner du feedback ?

5) Comment maintenir la motivation et la persévérance pour un changement durable ?


Une conférence est la première étape d’un apprentissage. Une formation est un processus d’apprentissage plus profond, qui prends du temps, de la pratique, du retour sur erreur et de l’accompagnement.


Rôle du conférencier et du formateur

Finalement, est-ce que notre rôle diffère entre présenter une conférence et une formation ? Vous aurez compris que oui. Comme conférencier, nous sommes appelés à exposer des informations pour éveiller l’intérêt de l’auditoire et initier une réflexion sur un changement possible. Comme formateur, on doit aller plus loin et assurer un apprentissage applicable sur le terrain.


Voilà, ça fait l’tour ! J’espère que ces informations vous seront utiles pour votre prochaine conférence ou formation. Laissez-moi savoir vos questions et commentaires ci-dessous.

Ceci est le dernier blog de l’année. Je vous souhaite pour 2023 de continuer à découvrir et apprendre des nouvelles choses et de pouvoir appliquer ces nouvelles connaissances. Plus on apprend plus c’est facile d’apprendre !


À l’année prochaine 😉



En passant bienvenue à tous les nouveaux membres, c'est ben l'fun de voir notre communauté grandir. Les gentils révolutionnaires de "Présenter Autrement".


N'hésitez pas à partager cette infolettre avec un(e) collègue ou un(e) ami(e) si vous croyez que ça pourrait lui être utile.


Merci d’avoir lu jusqu’ici 😉.

Johanne


Facebook LinkedIn


Vous êtes nouveaux ? Yeh! Abonnez-vous à mon infolettre juste ici !






bottom of page