Comment préparer son auditoire pour stimuler la motivation et l'engagement ?


À l'arrivée de l'automne on se prépare doucement pour l'hiver. On range les meubles d'extérieur, on prends son rendez-vous pour ces pneus d'hiver, en rentre nos plantes ect...C'est en pensant à notre prévoyance que je me suis demandé comment on prépare notre auditoire avant de donner une formation ?


Je me suis rendue compte en suivant une formation sur la gamification avec l'excellente Marie-Josée Gagné de « La Kanopy » que mon intuition avais vu juste. Une formation ne doit pas être un événement unique et ponctuel si l’on veut que nos apprenants en retirent le plus de bénéfices possibles. Une formation devrait être une expérience d’apprentissage dynamique, utile et mémorable qui se décline en trois temps :

  • Avant;

  • Pendant;

  • Après.

Dans les prochaines semaines je vous enverrai une série de trois publications sur ces trois étapes.

Aujourd’hui je vous parle de la période « Avant ». C’est le premier contact avec vos apprenants.


Voici ce que je prépare :

  1. Ma bibliographie;

  2. Questionnaire pour mieux connaître l’expérience et les connaissances des apprenants, ainsi que leurs attentes;

  3. Les défis de la formation;

  4. Préparation du questionnaire d’évaluation post-formation;

  5. Cibler un article, une vidéo ou un balado pour introduire les apprenants au sujet.


Je planifie environ 3 courriels à envoyer avant le début de la formation.

  • Je commence par envoyer ma bibliographe pour qu’ils puissent savoir à qui ils ont affaire. Ça permet d’asseoir votre crédibilité et de ne pas ennuyer vos apprenants en début de formation, lorsqu’on vous demande de décrire tout votre parcours. Le temps alloué pour votre formation est précieux, il ne faut pas le gaspiller.

  • Dans le même courriel j’envoie un questionnaire (formulaire google) pour mieux connaître mon auditoire. Je pose des questions sur leur expérience, leurs connaissances du sujet, leurs attentes spécifiques et quels sont les problèmes qu’ils rencontrent en lien avec le sujet. Ce formulaire m’aide beaucoup à orienter le contenu de la formation.


  • Dans un deuxième courriel, j’envoie les défis auxquels je les convie. Au lieu de parler d’objectifs je préfère parler de défis, de challenge. Il faut toujours distinguer la différence entre les objectifs du design de la formation et les objectifs (défis) des apprenants. Je formule bien souvent les défis sous formes de questions ou de situations à résoudre. Selon Will Thalheimer, le choix des mots (focus objective) est très important, puisqu’il dirige l’attention des apprenants vers les points importants à retenir. Je ferai une publication sur les objectifs très bientôt…en attendant (pour les curieux intéressés) vous pouvez consulter l’excellent article de Paul A. Kirschner & Mirjam Neelen..

Tel que mentionné par Kirshner et Neelen:

As Thalheimer says: “The words matter! They must be specific enough to be triggered by the words that will be used in the learning material and words that aren’t salient don’t matter

  • Je prépare toujours mon questionnaire d’évaluation avant la formation. C’est un questionnaire directement lié aux défis que j’ai lancé au départ. J’évalue si les apprenants ont atteint le niveau d’habiletés ou de connaissances que j’avais préalablement ciblé. Pour chaque défi il y a une question. Je peux ainsi bien évaluer quels sont les points forts et les points à améliorer de façon plus spécifique. C’est aussi ici que je demande si les gens seraient disposés à me laisser un témoignage. J’envoie ce questionnaire environ 3 jours après la formation. Ça leur permet aussi de faire une révision des défis et leur niveau de rétention.


  • Finalement, afin de les stimuler pour la formation, je leur envoie un article, une vidéo ou un balado (en leur précisant le temps nécessaire pour l’écoute) avec une question à se poser.

Bref avec cette préparation et le développement du contenu, j’essaie de maximiser la préparation des apprenants et assurer un temps de formation optimale (le pendant). Il y a sûrement pleins d'autres possibilités pour piquer la curiosité des apprenants. Et comme j’apprends toujours et encore, je vous enverrai mes ajustements au fur et à mesure de mes lectures.


J’espère que ça vous donne des idées. Si vous en avez d’autres je vous encourage à nous les partager dans les commentaires. J’adore ça les commentaires !

On se revoit dans deux semaines, pour l’étape deux le: « Pendant ».


J'attends vos commentaires (citron, je vous l'ai déjà dit)


Bonne semaine à vous tous 😉

*****


Merci d’avoir lu jusqu’ici 😉.

Johanne


Facebook LinkedIn


Vous êtes nouveaux ? Yeh! Abonnez-vous à mon infolettre juste ici !


Si vous avez aimez, partagez avec vos amis(es) et collègues !