top of page

Le rêve de publier un livre...



Bonjour à vous tous,


Beaucoup de personnes ont l'ambition de publier un jour un livre de leur cru. Moi compris. Malheureusement, peu y arrivent...

Cette semaine mon blog est un peu spécial. Je vous présente bien humblement l'introduction de mon prochain livre ainsi que la table des matières qui est un "Work in progress"!.

J'ai besoin de votre rétroaction car je me pose toujours la question: Est-ce que ça pourrait intéresser les gens.

Alors si vous êtes game, voici les trois questions auxquelles j'aimerais avoir une réponse.

  1. Est-ce que le sujet vous intéresse ?

  2. Est-ce que cette introduction vous donne le goût d'en savoir plus ?

  3. Êtes-vous intéressé à être un lecteur de la première ébauche ?

Voici mon courriel pour répondre à ces questions ou vous pouvez écrire vos réponses dans les commentaires de ce blog.

Un grand merci pour votre collaboration.

P.S: Oubliez les fautes d'orthographes ou de syntaxe pour l'instant. Je veux surtout évaluer l'intérêt.








« Lire c’est s’approprier tout le savoir du monde »

-Michel Tremblay

La mort d’un bébé est une tragédie. En 2009, je travaille dans un Centre Hospitalier Universitaire de Montréal à titre de gestionnaire de projet. On me demande de coordonner un projet sur le soutien aux familles vivant un deuil périnatal.


Le projet « Éclipse ».

Ayant travaillé pendant plusieurs années comme infirmière au Centre des naissances, j’avais déjà côtoyé ces parents en détresse.


J’accepte donc ce défi sans hésitation.



Pendant 4 mois, j’ai coordonné les travaux d’une équipe composée de gestionnaires, infirmières, médecins, travailleuses sociales, préposés aux bénéficiaires, agentes administratives, et intervenant en spiritualité. Nous avons révisé l’ensemble des processus cliniques et administratifs entourant le suivi des parents en deuil périnatal. Ces processus incluaient, les soins physiques, le soutien psychologique et spirituel, les rituels du deuil, la paperasse à remplir, ainsi que le parcours des parents, de l’annonce du décès jusqu’à leur départ


Durant une rencontre d’équipe, des parents ont accepté de venir témoigner de leur expérience. Plusieurs mamans devaient interrompre leur récit, et pleuraient à chaudes larmes, malgré le temps qui s’était écoulé depuis le décès de leur bébé. Pourquoi alors témoigner de cette tragédie ? Elles trouvaient important de partager leur vécu, afin de mettre en lumière, les changements nécessaires. La charge émotive était palpable dans la salle. Plusieurs membres de l’équipe avaient les larmes aux yeux. Mais c’était nécessaire. Le témoignage des parents a été un point tournant dans l’engagement de l’équipe envers ce projet.


Après avoir compilé toutes ces données et explorer toutes les idées possibles pour améliorer l’accompagnement de ces parents, j’avais le mandat difficile de regrouper toute ces « data » et cette charge émotive vécue par les parents endeuillés dans un rapport qui devait convaincre l’administration, d’investir dans les recommandations suggérées.


Le rapport fut déposé le 8 décembre 2009. Une semaine plus tard, je dois présenter oralement les conclusions du rapport écrit, auprès d’un comité de direction composé administratif de directeurs ayant tous des agendas différents. Des directeurs des : Soins infirmiers, Finances, Ressources humaines, Ressources matérielles, Informatique, et d’équipes multidisciplinaires.

Malgré un sentiment du devoir accompli, j’étais inquiète. Inquiète de ne pas pouvoir influencer les décideurs lors de la présentation de ces recommandations. Mon engagement envers ce projet dépassait le cadre de mes fonctions, il touchait mes tripes de bienveillance.


Alors qu’en 2009, la guillotine tombait régulièrement sous les exigences budgétaires, convaincre la haute direction du bien-fondé d’ajouter une infirmière, une des recommandations la plus souhaitée, résonnait comme le célèbre film : « Mission impossible ».

J’avais besoin d’air frais, de réfléchir à une approche qui sort des sentiers battus. Sortir, bouquiner à la librairie d’en face me semblait une bonne idée. Les livres ont souvent répondu à mes appels de détresse…

Chercher où, chercher quoi ?

Un livre qui pourrait me guider à faire pencher la balance de mon côté, alors que le chiffre zéro au bas d’une colonne faisait foi d’une bonne gestion. Si loin de la réalité d’une maman qui perds son nouveau-né. Je savais que les impératifs financiers pourraient freiner nos ambitions empathiques envers ces parents. Je voulais que ma présentation les hante longtemps après être sorti de la salle de conférence.


Qu’ils ressentent l’épreuve...


Un titre a captivé mon attention « Présentation Zen » Je me disais, à défaut de m’inspirer à développer une présentation mémorable il pourrait redonner un peu de zénitude à ce sentiment d’inquiétude qui m’habitait,

Ce livre a changé ma vie…un peu cliché non ?


J’ai toujours eu des présentations à préparer pour partager des connaissances cliniques, des informations administratives importantes, convaincre un auditoire sur le bien-fondé d’un projet, engager les équipes dans de nouveaux changements. Des présentations avec des diapositives rempli de texte, avec peu d’aides visuelles, peu d’interactions avec l’auditoire, peu d’émotions, avec comme résultats des engagements plutôt mitigés. Après avoir investi temps et énergie dans ces présentations, la question fondamentale était pourquoi je n’obtiens pas les résultats souhaités ?

Le livre Présentation Zen m’a fait découvrir un nouvel angle pour développer mes présentations et tout un monde de possibilités. L’auteur Garr Reynolds avait travaillé avec Steve Jobs, donc crédibilité : check ! J’ai dévoré ce livre en un week-end.

J’étais hypnotisée par la simplicité et la clarté de l’approche.

À la suite de ce fameux week-end de lecture intense je savais que, venant d’un milieu universitaire ou les résultats probants sont des incontournables, il fallait que j’approfondisse le sujet. J’ai lu pendant dix ans, tout ce qui me tombait sous la main sur le design graphique, l’influence, l’apprentissage, la mémorisation, la motivation, l’engagement et finalement l’art oratoire. J’ai rassemblé les dernières connaissances sur les sciences cognitives, la neuroscience, la pédagogie active, les sciences du comportement et les meilleurs pratiques en design de communication. Une vraie passion qui m’empêchait de dormir et qui nourrissait mon hamster intérieur.

Des heures de bonheurs.


Ai-je réussi à les convaincre? Vous le saurez bien assez tôt. Mais je veux tout d’abord vous inviter à suivre mon parcours à travers cette aventure qui continue toujours de me surprendre.


Vous apprendrez, comment notre cerveau traite les nouvelles informations et pourquoi certaines informations ne quittent jamais notre mémoire, cette faculté si sensible et complexe.

Vous pourrez voir comment le pouvoir d’influence, à travers des présentations dynamiques, interactives et mémorables, peut aider à atteindre les résultats souhaités et rendre le monde meilleur.

Créer des présentations d’exception qui laissent une empreinte durable, ç’est possible et ça s’apprend.

Après plusieurs centaines de présentations dans ma carrière, je vous partage une promesse : vous ne regarderai plus jamais une présentation de la même façon. Ce nouveau regard vous permettra d’initier les changements nécessaires pour Présenter Autrement.


Ce livre saura vous guider et vous inspirer pour vos futures communications. Il s’adresse à toute personne ayant besoin de développer une présentation pour différents motifs tels que, partager des connaissances, convaincre des investisseurs d’affaires, présenter les résultats d’une recherche ou mobiliser une équipe de travail.

Comme dans une pièce de théâtre, une présentation se subdivise en trois actes :

  1. La préparation,

  2. La mise en scène

  3. La présentation.

« Une présentation c’est un partage de faits, de statistiques, d’illustrations mais surtout, d’histoires et d’expériences qui touchent l’auditoire et permettent d’éclairer et renforcer les propos du présentateur. Ultimement, donner le goût à ceux qui y assistent de changer et de passer à l’action »

Je souhaite que ma passion contamine vos fibres créatives et qu’elle vous habite et vous encourage à changer vos présentations et influencer votre monde.

Changer le monde commence par une idée, mais il faut savoir insuffler le désir et le passage à l’action. Sinon ça demeure une idée sans plus.


Alors à vos post-it et crayons, c’est un départ !


***************************************************


Voici la possible table des matières:


Table des matières






******************************************************************



Et voilà, j'attend vos commentaires avec impatience...

À très bientôt


En passant bienvenue à tous les nouveaux membres, c'est ben l'fun de voir notre communauté grandir. Les gentils révolutionnaires de "Présenter Autrement".


N'hésitez pas à partager cette infolettre avec un(e) collègue ou un(e) ami(e) si vous croyez que ça pourrait lui être utile.



Merci d’avoir lu jusqu’ici 😉.

Johanne



Vous êtes nouveaux ? Yeh! Abonnez-vous à mon infolettre juste ici !




2 Comments


Studio C1C4
Studio C1C4
May 01, 2023

Bonjour Johanne, votre sujet est fort intéressant, j'ai hâte de le lire! ;) Bravo pour ce projet !

Like
Replying to

Merci beaucoup ! Ça avance…😉

Like
bottom of page