top of page

Les 4 principes essentiels de design pour une présentation multimédia réussie


On a souvent l’impression que lorsqu’on parle de design de présentation, on est dans le monde de la décoration et des animations farfelues. Mais la réalité est tout autre.

Le design d’une présentation a une fonction bien précise soit, vous permettre de communiquer clairement votre message.


Connaissez-vous le C.R.A.P ? Bien connu des designers graphiques le CRAP est un acronyme anglophone qui désigne les 4 principes de base en design graphique. Ils nous permettent de rendre nos diapositives plus captivantes, claires et rapidement compréhensibles.

Ces 4 principes de design sont:


1. Le contraste
2. La répétition
3. L’alignement
4. La proximité

Le contraste est probablement le principe le plus connu. En général on utilise une combinaison de ces 4 principes sur une diapositive.

Le contraste a plusieurs fonctions et s’exprime de différentes façons. Son utilisation permet de clarifier l’organisation et la hiérarchie des informations et ainsi guider l'attention de notre auditoire vers les points importants.

Les contrastes dans une présentation peuvent être créés avec :


1. Le type et la grosseur de la typographie

2. La couleur

3. Le visuel

Contraste avec la typographie


Voyez la différence entre ces diapositives. Celles de gauche utilisent le modèle préformaté de base PowerPoint.

En augmentant la grosseur de la police, le texte est automatiquement plus lisible (même pour ceux assis en arrière).




Le fait d’éditer le texte préalablement, nous permet de rendre le texte plus lisible et compréhensible. Le présentateur viendra ajouter de la substance oralement. Pas besoin de longues listes de puces ou numéros.


Contraste avec les couleurs


Utiliser les couleurs pour attirer l’attention est très efficace, dans la mesure ou l’on abuse pas. On retient bien l'adage qui "trop c'est comme pas assez"

Il faut savoir que le contraste de couleur que l’on voit sur notre ordinateur sera moins vibrant et clair que lorsqu’il sera projeté sur un écran.

Faites attention à l’arrière-plan texturé ou en couleur dégradé qui peuvent vous rendent la vie difficile. Pas impossible toutefois, mais à petite dose.


Fiez-vous à vos yeux. Si vous devez faire des efforts pour lire votre texte à l’écran, ça ne fonctionne pas.

Dans l’exemple ci-dessous on voit que le texte de la diapositive de gauche est difficile à lire, à cause notamment de l'effet d'arrière-plan texturé.

À droite, l’arrière-plan texturé est utilisé seulement pour le titre et un contraste de couleur de la typographie facilite la lecture. Le texte a été épuré ce qui permet d’offrir un contraste de couleur plus aisément.


Pour diminuer la fatigue oculaire et faciliter les contrastes de couleurs, j’utilise régulièrement un arrière-plan foncé, surtout pour les grands écrans. Dans l’exemple précédent, on a utilisé un contraste de couleur et après avoir édité le texte on a pu utiliser une une typographie plus grande. Ce qui donne un résultat plus concis et lisible.

Les contrastes servent aussi à organiser le contenu, à hiérarchiser les informations. Il faut, encore une fois, éditer les informations et garder l’essentiel. Par la suite utiliser un contraste de couleur pour les points importants dans la phrase. Augmenter la typographie du titre. Et voilà !

Je trouve qu'il y a encore trop de puces (ça m'agace trop de texte !). Voici une version allégée:


Contraste avec le visuel


Finalement, le contraste peut aussi capter l’attention de l’auditoire. Pour qu’il fasse « OH » .

Suite à une série de diapositives plus « homogènes et répétitives » rien de mieux qu’un visuel à fond perdu (qui remplit la diapositive).

Efficacité garantie. En voici un exemple.

Et avec un visuel pleine grandeur (à fond perdu):

Il y a certainement d'autres utilisations possibles des contrastes, je vous ai transmis les plus courants. En espérant que ça vous aidera dans votre prochaine présentation. N'oubliez jamais que la première étape est toujours d'épurer votre texte.


Voilà, c’est le premier d’une série de 3 articles sur les 4 principes de base en design, qui sont très utiles pour la création de vos diapositives. Cet article est inspiré de l'excellent livre de Robin Williams (non ce n’est pas l’acteur bien connu) « The Non Designer’s Presentation Book ». Je vous le conseille fortement (aucune affiliation).

Comme nous sommes en période estivale , mon article sera un peu plus court que d’habitude, pour que vous ayez le temps de profiter de la piscine !

Lors du prochain article je vous parlerai de proximité. En espérant qu’il fera moins chaud !. Je vous laisse sur cette sage citation de Robin Williams:


Le texte c'est des informations, les images sont des émotions

Laissez-moi vos commentaires, je les lis toujours avec beaucoup d'intérêt, ou envoyez-moi un message sur LinkedIn


On se reparle dans deux semaines !


Pour vous abonner à cette brillante infolettre c'est par ici


Merci à tous mes abonnés fidèles ;)


Bienvenue à tous les nouveaux membres, c'est ben l'fun de voir notre communauté grandir. Les gentils révolutionnaires de "Présenter Autrement".


N'hésitez pas à partager cette infolettre avec un(e) collègue ou un(e) ami(e) si vous croyez que ça pourrait lui être utile.





Merci d’avoir lu jusqu’ici 😉.

Johanne






留言


bottom of page