top of page

Trois étapes pour créer une conclusion percutante, qui inspire l'action !


Karine sort d’une formation et rencontre son amie Stéphanie dans le corridor


-Stéphanie: Pi comment c’était la formation?

-Karine: Très intéressant. En fait j’ai le cerveau un peu embrouillé!

Ils en ont tellement dit…et je ne sais pas trop par où commencer. Je vais revoir mes notes.


Ça fait deux semaines et, Karine n’a toujours pas revue ses notes…

Un mois plus tard elle fait face à un problème et pense que la solution pourrait provenir de cette formation. Elle retourne dans ces notes mais n’y comprend plus grand chose. Peine perdue, cette formation tombera dans l’oubli…


Finir en queue de poisson ?


Voici une erreur que je vois régulièrement lors de de présentation multimédia.

On saoule l’auditoire d’informations et on termine avec le fameux point d’interrogation ou un "Merci" écrit en gros sur la dernière diapositive.

Ça vous dit quelque chose ?


Il n’y a rien de mal à remercier l’auditoire mais pourquoi l’écrire sur une diapositive ? Vous allez le dire, anyway.


Et que dire du point d’interrogation derrière vous ?

Est-ce vraiment la dernière impression que vous voulez laisser lors de votre présentation ? Sachez que cette dernière diapositive, sera celle qui restera affichée à l'écran le plus longtemps...

La conclusion (avec l’introduction) est un moment magique d’une présentation. Entre autre à cause de « L'effet de récence »


L’effet de récence est un biais cognitif qui a été observé par des chercheurs dans les années 60. Cet effet est la tendance à se rappeler les derniers éléments d’une série d’informations.

Avez-vous déjà remarqué que les derniers feux d’un feu d’artifice sont toujours spectaculaire ? Afin de laisser une forte impression.

Même chose pour la dernière pièce d’un orchestre symphonique, la finale est toujours grandiose et nous donne des frissons. 😱


Mais qu’en est-il de votre conclusion durant une présentation multimédia? 🤔

Y apportez-vous l’attention nécessaire ?

Comme lors d’un spectacle, la finale doit être impressionnante !


Comment conclure autrement votre présentation et laisser une empreinte marquante et durable ?



Tout d’abord annoncer que vous arrivez à la conclusion. ( vous n’avez pas besoin d’une diapo conclusion )


Exemple :

  • Pour conclure voici…


Ensuite 3 étapes


1- Résumé votre présentation:

Lorsqu’on parle pendant plus de 60 minutes, on en dit des choses. Il est impossible pour votre auditoire de tout retenir.

Si vous vous voulez que l’auditoire retienne des éléments spécifiques importants ( et non aléatoires) vous devez le mentionner durant votre conclusion.


Exemple :

  • Voici les 3 points importants à retenir aujourd'hui

2-Guider vers l'action

Oui mais par ou commencer ?


L’auditoire a besoin d’être guidé concrètement, dans leur réalité, sur comment mettre en action ce que vous leur proposez ?

Soyez précis et concret.

Exemple :

  • Voici trois façons de conclure une présentation.


3- Inspirer

Finalement faites de votre dernière diapositive une inspiration impossible à ignorer.

Votre feu d’artifice !

Qui donne le goût de vous croire, de vous suivre, de décider d’essayer. On a tous besoin d’espoir, de se renouveler...



Exemple :

  • une image percutante

  • Une citation qui résonne

  • Une question engageante

  • Un exemple du futur

  • Imaginez...


Pour résumé, voici les trois étapes d’une conclusion efficace et inspirante:
  1. Nommez trois choses importantes à retenir

  2. Nommer trois actions que l’auditoire est en mesure de mettre en œuvre rapidement

  3. Terminer avec une diapositive qui saura inspirer votre auditoire.


Oubliez le fameux point d’interrogation, tout le monde sait qu’il y aura une période de question !



Et remerciez verbalement et chaleureusement votre auditoire avec un sourire 🙂


Ovation presque garantie 😉

(surtout si vous ajoutez une musique...on en reparlera)


Une dernière chose, pour éviter la confusion...

Au niveau de la prise ds notes je vous conseille fortement d’accompagner votre présentation avec un document que ce soit un « one pager » ou un document plus élaboré. Cette référence permettra de consulter tous les détails importants et nécessaires à la mise en action.


Je vous dirais même (si possible) de l’envoyer par courriel 48 heures post-formation (en avisant l'auditoire). C’est un rappel qui contribue à activer les neurones sollicitées durant la présentation et augmentera la consolidation des informations.

Ajoutez-y aussi vos coordonnées pour répondre à de possibles questions tardives ( ça nous arrive tous) et qui sait peut-être que ce contact mènera à une collaboration future enrichissante 👍.

Rappelez-vous la première impression est très importante mais, il ne faut jamais négliger sa finale.

Voilà, vous savez maintenant comment inspirer votre auditoire avec une conclusion efficace et inspirante. À vous de jouer ! Vous m'en donnerez des nouvelles.


Laissez-moi vos commentaires, je les lis toujours avec beaucoup d'intérêt, ou envoyez-moi un message sur LinkedIn


À très bientôt !


Bienvenue à tous mes abonnés fidèles ;)


En passant, bienvenue à tous les nouveaux membres, c'est ben l'fun de voir notre communauté grandir. Les gentils révolutionnaires de "Présenter Autrement".


N'hésitez pas à partager cette infolettre avec un(e) collègue ou un(e) ami(e) si vous croyez que ça pourrait lui être utile.



Merci d’avoir lu jusqu’ici 😉.

Johanne



Vous êtes nouveaux ? Yeh! Abonnez-vous à mon infolettre juste ici !




Comments


bottom of page